Sous la jupe de Copenhague

J’ai bien remarqué que la planète meurt.
La planète et nous avec. Il faut faire quelque chose. C’est sûr. Que tous les grands fromages se rencontrent au sommet. Qu’ils se mettent d’accord et qu’on en finisse une fois pour toutes. Mais quand j’apprends qu’il y a : 
– 31’000 personnes
– 1’200 limousines
– et 140 jet privés
à Copenhague qui vont unir leurs efforts pour rejeter 41’000 tonnes de carbone dans l’atmosphère scandinave, je pense qu’il est temps d’aller aménager ma caverne dans les montagnes. Heureusement, suite à une embrouille administrative,  les 1’400 prostituées officielles ont promis une gâterie gratuite à chaque participant(e) esseulé(e) et muni d’un laisser-passer officiel pour cet écologique événement.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s