Les hommes préfèrent les guerres

Le livre est disponible en librairie. S’il n’est pas dans les bacs, votre libraire se fera une joie de le commander. Quelques liens pour le commander en ligne 
amazon, chapitre, fnac,
Patrick Magnin a réalisé la page de couverture www.drawingplan.ch 
Pour vous faire une idée du jeu de jambes de l’auteur, trois extraits ont été placés sur la colonne de droite, au sommet de l’écran.

Roulons-nous sans vergogne dans l’autoglorification

YannYann Graf est un jeune homme plein de ressources.
Il construit de beaux sites avec ses petites mains. Il programme dans des langages compliqués jusque dans les sous-sols du multimédia. Il tripote son iPhone en regardant autre chose sur l’écran de son ordinateur. Il est partout à la fois, en Allemand, en Suisse-Allemand, en Français, en Anglais, et peut-être d’autres langues que j’oublie. D’ailleurs, son blog et souvent ses articles sont bilingues.
Depuis quelques mois, Yann se préoccupe de développement durable, sans sombrer dans le biotope de l’écolo hardcore. Il a plein de bonnes idées et ça vaut la peine d’aller jeter un coup d’oeil, vous le trouvez dans la liste des blogs amis, ou en cliquant ici c’est facile.
Ce mois-ci, Yann publie un article sur Les hommes préfèrent les guerres. Et aussi quelques images du texte, écrites à la main avec un vrai stylo et de l’encre bleue. Une idée à lui pour voir comment je me débrouille en calligraphie.
C’était l’instant d’auto-glorification sans vergogne.

Le 14 août, Nicolas Esse à la librairie La Liseuse, Sion

La LiseuseLe 14 août.
Quel beau jour.
Quoi de mieux qu’une escapade en Valais pour renouveler ce stock pâlissant de globules rouges en prévision de l’arrivée inéluctable de l’automne ?
Pour la touche culturelle, je vous propose de vous retrouver derrière la vitrine de la librairire La Liseuse, Rue des Vergers 14 à Sion, de 15h à 17h.
En fait, ce sera devant la vitrine puisque nous sommes en Valais et qu’il fera beau. Il y aura une fête de quartier et des auteurs qui dédicaceront leurs livres. Et aussi, si vous n’êtes jamais venu, vous découvrirez une librairie construite avec un supplément d’âme.
http://www.laliseuse.ch
Merci à Françoise Berclaz et à la mi-août.
Nicolas

Nicolas Esse à la Radio

lapremiereRien n’est trop beau pour améliorer le confort de la lectrice et de son pendant masculin, le lecteur. Vous lisiez, quel magnifique effort. Maintenant il suffira d’écouter, dans votre bain, en ville et dans les champs. Juste un clic sur le lecteur ci-dessous. Pour vous rendre directement sur l’extrait à écouter, il suffit de faire avancer la petite main dans la barre et de lancer l’enregistrement après 8 minutes.

Il s’agit d’une nouvelle envoyée à l’émission « Drôles d’histoires » en 2004 que Lolita avait bien voulu sélectionner et lire à l’antenne. Une deuxième version a été enregistrée par Muriel Mérat en 2008 à l’occasion d’une série d’émissions spéciales diffusées pendant les fêtes de fin d’année.

Le texte est tellement bien lu qu’on dirait même pas que c’est moi qui l’ai écrit.

MERCI à Muriel Mérat et à Lolita.

Les hommes préfèrent les guerres au Salon du Livre

Merci. MERCI.
salon-du-livre2
Je n’en suis pas encore revenu. C’était un samedi de printemps. Il faisait si beau dehors. Dedans, l’allée étroite qui menait au stand des Éditions Baudelaire s’est remplie d’un seul coup. Quand j’ai vu cette petite foule, j’ai su que j’étais arrivé quelque part. Et quelques images du Salon du Livre de Genève en prime.
Merci à tous. Merci pour tout.
Nicolas