Les hommes préfèrent les guerres

Le livre est disponible en librairie. S’il n’est pas dans les bacs, votre libraire se fera une joie de le commander. Quelques liens pour le commander en ligne 
amazon, chapitre, fnac,
Patrick Magnin a réalisé la page de couverture www.drawingplan.ch 
Pour vous faire une idée du jeu de jambes de l’auteur, trois extraits ont été placés sur la colonne de droite, au sommet de l’écran.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

7 réflexions sur « Les hommes préfèrent les guerres »

  1. très belle couverture, et 4ème de couverture montrant une plume élégante et dynamique.

    Bien joli objet que ce livre, apparemment (je n’en vois que le 2D)

    J’aurais moi aussi envi de démarrer l’aventure avec les même éditions. Pourriez vous me dire comment vous trouver votre livre fini? Le format est-il bon, les pages de bonne qualité, enfin le travail « matière » est-il convenable?

    par ailleurs, bien d’autres questionnements me viennent à l’esprit. délais, fnac, diffusion… Pourrait-on s’entretenir par mail?

    Steph

    1. J’ai été un peu bloqué par une poussée de fièvre dans mon espace professionnel, mais maintenant ça devrait se calmer, donc, promo über alles. Le suivant fermente, compliqué et plus noir que noir, rien que d’y penser ça me retourne.

  2. Cher Monsieur,
    J’ai bien reçu votre livre, merci. Je le lirai pendant l’été. Pourquoi ne pas l’expédier au Prix de la loterie romande qui concerne des auteurs valaisans? Contactez-moi si vous voulez des détails plus précis.
    Cordialement,
    Alain Bagnoud

  3. Hello Nicolas,

    Quelle surprise la lecture de ton ouvrage !
    Bravo et félicitations pour cette magnifique histoire, tu as réussi à me plonger dans « ton » univers africain !

    Quel talent cher parrain ! :o)

    A bientôt !
    Jo

  4. Je me rappelle un bel après-midi à l’Etrier de Crans au bord de la piscine il y a bien longtemps.
    JAMAIS JE N’AURAI IMAGINE UN AUTEUR DANS CE CHARMANT JEUNE HOMME.
    Le dernier WE j’ai lu avec grand plaisir, et, d’une traite presque, le livre dédicacé à Isabelle.
    J’aime ce style et je verrai bien ce livre avoir un prix bientôt.
    Les portraits irrévérencieux des chefs d’état m’ont fait bien rire et l’histoire du footballeur reconverti dans les machines de fitness m’a touché. J’ai bien aimé les péripéties dans les arcanes des ONG. Je me réjouis d’une prochaine histoire avec nos notables suisses, politiques et commerciaux. Mais puisqu’un polar bien noir et bien serré est en gestation, je l’attends avec impatience.
    BRAVO et continuez, j’adore.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s