L’horoscope de la femme scorpion

scorpionVous êtes née entre le 23 octobre et le 22 novembre. Parlez-en à votre avocat. Qu’il contacte vos parents. Qu’il négocie le montant de vos indemnités. Rendez-vous compte : comploter aux premiers jours de l’an nouveau. S’accoupler dès février pour vous obliger à naître pendant le mois le plus sinistre de l’année. Froid. Humide. Sombre. Triste à l’infini. Assez de souffrances inutiles. Que ces pratiques barbares cessent immédiatement pour faire place à la Procréation Assistée par Ordinateur. (PAO)
SANTÉ
Le choix s’est élargi cette année. En plus de la grippe normale, votre corps de déesse est livré sans défense à la concupiscence du virus H1/N1. Plus un petit rhume. Plus une petite toux sèche. À l’étroit dans vos nouvelles bottes trop hautes, vos pieds douloureux vous font regretter chaque jour cet achat impulsif.  De guerre lasse, vous craquerez dès les soldes de janvier pour une nouvelle paire de bottes trop pointues et vos pieds meurtris ne s’habitueront jamais à ce nouvel habitat.
Conseil : prévoyez des lainages, des cache-cols, des mouchoirs en quantité suffisante. Utilisez des compresses à la feuille de sauge pour dégonfler ces yeux bouffis.
TRAVAIL
Votre tête pèse un quintal. Les bruits du monde vous parviennent à peine, filtrés par un nuage de coton. Votre nez coule et vos yeux aussi. Vos collègues vous somment de porter un masque de protection en papier blanc.
Conseil : mettez en veilleuse vos projets de développement personnel. Et portez sans discuter ce masque de protection en papier blanc.
ARGENT
Noël approche dangereusement. Noël et les cadeaux pour toute la famille, les amies, les amis, la foule.
Conseil : après examen approfondi de votre compte en banque, offrez à tout le monde le même porte-bougie en rotin.
AMOUR
Je vous demande pardon ? Êtes-vous bien sûre de vouloir sonder les abîmes de votre avenir amoureux ? Il faudrait effectuer un forage profond. Descendre jusqu’au fond de la mine et encore. Soyez raisonnable, vous grelottez et votre nez vermillon a doublé de volume.
Conseil : Votre lit double est encore vide ce soir. Remplissez-le avec une bouillote bien chaude.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s