La véritable origine de l’automne (42)

– Finissez. Surtout, ne vous dérangez pas pour Moi.

Adam essaie de se redresser mais elle le maintient allongé sur le sol. Assise sur lui. Droite au bout de ses deux bras tendus. Ses mains bien à plat. Ses doigts écartés, enfoncés dans la poitrine glabre et secouée de spasmes abyssaux.
Elle reste là, fichée en lui qui remonte lentement à la surface pendant que Dieu attend.
Adam ouvre les yeux. Il sursaute violemment. Il voudrait se dégager mais sur son torse, les deux mains n’ont pas bougé.
– C’est pas moi, c’est elle. C’est de sa faute à elle.
– Qu’est-ce qui est de sa faute, Adam ?
– Elle n’a pas protégé mon petit serpent.
– Ce n’était pas à elle de le faire.
– Oui mais moi je n’ai pas eu le temps.
– Je ne comprends pas. Je t’ai conçu différent de tous les autres animaux. Je t’ai pourvu de connections qui te permettent de mettre un nom sur un visage. Je t’ai équipé de neurotransmetteurs fragiles qui devraient te faire savourer toute la beauté du monde et là, tu te couches sur le dos, tu fermes les yeux et tu jouis en moins d’une seconde.
– C’est de sa faute. De sa faute. À elle.
– Tu ne l’as même pas regardée.
– C’est elle qui m’a piégé.
– Tu ne l’as même pas embrassée.
– Et comment j’aurais fait pour l’embrasser ? Moi couché par terre et elle dessus. Regarde, j’ai les marques de ses doigts ici et là. Regarde ! C’est incroyable, la force qu’elle a !
– Tu ne l’as même pas caressée.
– La caresser ? Avec les pieds ?
– Je ne voulais pas qu’il m’embrasse ou qu’il me caresse. On aura tout le temps plus tard. Plus tard, je le tiendrai du bout des doigts, au bord du plaisir, longtemps. Plus tard. Mais maintenant, nous avons fait un enfant.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s