Jésus revient sur un canon. Épilogue

Pour les femmes et les hommes de peu de foi qui ne peuvent croire sans avoir vu, voici le détail du viseur d’un soldat américain.


Dans l’ellipse rouge, on peut lire 2COR4:6.
Le fabricant s’appelle Trijicon, une société basée aux États-Unis d’Amérique qui s’expose sur http://www.trijicon.com. Si on n’aime pas les Corinthiens on pourra toujours se rabattre sur l’évangile de St Jean, avec l’inscription JN8:12 : Jésus dit : « Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie. »
Heureux les soldats américains. Ils transportent Jésus et sa parole sur le canon de leurs armes. À chacun son verset personnalisé : la bible est longue et il faut bien reconnaitre que Jésus avait le sens de la formule choc. Par exemple :
TU NE TUERAS POINT!
CONNARD!


Et pour nos amis anglophones, un lien qui raconte l’histoire enchantée des viseurs bibliques.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s