L’horoscope de la femme Verseau

Chère fille du 21 janvier au 18 février
Le règne de la femme est arrivé.
Mesdames, nous saluons aujourd’hui l’avènement de la grâce, de l’ordre et de l’harmonie enfin retrouvés.
Contrairement à leurs camarades mâles, un ramassis hétéroclite de branques brinquebalants, (voir l’horoscope du garçon Verseau) les filles du Verseau forment un groupe homogène et conforme à l’étiquette astrologique qui veut que chaque signe détermine les caractéristiques de sa population. C’est comme ça que l’astrologue divise le monde habité en douze tranches et retrouve ses petits.
Par exemple. Toutes les filles Balance balancent. Elles ont le cheveu blond, roux, brun, parfois noir profond. Elles ménagent la chèvre et le chou et finissent mangées par le loup. Ça s’appelle le déterminisme astrologique. C’est comme quand papa a les yeux bruns et maman les yeux bleus. Alors bébé aura les yeux rouges.

On attend donc de la fille du Verseau la même rigueur que toutes les filles de tous les autres signes. Qu’elle montre un front uni et forme un groupe uniforme. Après on étudie, on médite, on plonge dans l’analyse typologique, on décrypte les transports célestes. D’un seul coup les cieux se déchirent et l’horoscope universel apparait dans l’embrasure du monde.
Pour la fille Verseau, nous touchons à la perfection.  Une population plus homogène qu’une mayonnaise montée à la main. Au point que j’ai du réécrire cet article pour m’adapter à cette situation particulière. En effet, dans le but louable d’illustrer mon propos, je voulais créer deux catégories : à ma droite les actrices; à ma gauche, les chanteuses. Au centre une barrière en bois.  Eh bien, impossible. Dans le monde des filles Verseau, les chanteuses jouent et les actrices chantent. Je vous vois dubitative. Vous voulez des preuves ? Des faits concrets ? Des noms ? Il suffit de demander.

Dans le groupe des chant’actrices, nous trouvons : Yoko Ono (18.02.1933), Lolo Ferrari, (09.02.1963,) Paris Hilton, (17.02.1981), Mary Quant (11.02.1934), Clara Morgane (25.01.1981), Jeanne Moreau (23.01.1928) et Philippe Candeloro (17.02.1972)
Déjà, au physique, la ressemblance est frappante. Observez ces sept femmes alignées sur un fond blanc. De face, c’est bien simple. On dirait des jumelles. De profil, c’est différent. On dirait qu’il y en a une qui dépasse. Rien de grave. C’est la nature. Analysons maintenant le chant et le jeu. Toutes excellent dans les deux disciplines. Yoko Ono peut rester plusieurs semaines dans son lit sans jamais cesser de faire chanter son mari ou son fils. Paris Hilton peut rester plusieurs mois dans son lit en caressant son chihuahua rose. Lolo Ferrari pouvait rester allongée sur le dos. Elle nous a quittés juste avant que sa voix de gorge profonde résonne dans les films de Clara Morgane. Exactement comme Jeanne Moreau qui dort comme une femme et chante comme un homme. Enfin, Mary Quant a inventé la mini-jupe pour que toutes ces dames alignées sur un fond blanc transforment les hommes en épagneuls bretons. Toutes ? Non. À l’extrémité du groupe, Philippe Candeloro s’obstine à porter une combinaison en jersey fabriquée durant le premier épisode de la Guerre des Étoiles.
Il  y a toujours un mouton noir.

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

1 réflexion sur « L’horoscope de la femme Verseau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s