Scène 3 (cont.4)

Patrizia : Je vous demande pardon ?
Docteur Heini : Vous avez bien compris. Nous allons connecter votre système sanguin avec celui de ma cliente…
Patrizia : Vous êtes complètement dingue.
Docteur Heini : …Sur le modèle des souris que nous avons assemblées en laboratoire.
Patrizia : Vous avez… « assemblé » des souris ?
Docteur Heini : Une petite incision dans le flanc. Ensuite, les deux souris sont jointes, plaie contre plaie. Les points de suture sont retirés à la cicatrisation.
Patrizia : Et comment elles font pour courir, vos souris à huit pattes ?
Docteur Heini : Très bonne question. Dans chaque couple, il y a un sujet jeune et un sujet âgé. 5 semaines après l’opération nous examinons l’évolution de petites lésions que nous avons faites dans leur tissu musculaire.
Patrizia : Parce que vous les découpez, aussi…
Docteur Heini : Et nous avons découvert que les muscles des souris âgées se régénèrent très vite. Beaucoup plus vite que ceux des autres souris de leur âge, en fait. Ensuite, nous avons voulu savoir, pour les capacités mentales…
Patrizia : …Et vous avez assemblé leurs cerveaux…
Docteur Heini : Impossible pour le moment. Non, des sujets âgés ont reçu dix injections de plasma extrait de jeunes sujets. Je suppose que vous ne connaissez pas le labyrinthe de Morris.
Patrizia : Je ne connais pas le labyrinthe de Morris.
Docteur Heini : Imaginez une piscine circulaire et une plateforme posée juste au-dessous de l’eau. On y plonge la souris. Qui va nager jusqu’à la plateforme pour sortir de l’eau. Un sujet jeune va très vite trouver la plateforme quel que soit son point d’entrée dans la piscine.
Patrizia : Et vos vieilles souris boostées sont aussi rapides que les jeunes.
Docteur Heini : Absolument.
Patrizia : Je vois. Mais alors, si les vieilles rajeunissent, les jeunes vieillissent aussi, non ?
Docteur Heini : Nous avons en effet observé des signes de vieillissement chez les jeunes sujets. Mais nous croyons que ce processus est réversible et qu’il disparait après une période d’environ cinq ans.
Patrizia : Vous croyez, mais vous n’êtes pas sûrs.
Docteur Heini : Dans votre cas, nous effectuerons régulièrement des analyses qui nous permettront de suivre votre évolution dans le temps.
Patrizia : Et si je suis toujours vieille dans cinq ans ?
Docteur Heini : Nous vous dédommagerons.
Patrizia : Votre solution, c’est toujours le pognon.
Docteur Heini : Tout est écrit dans le contrat. Lisez-le avec soin. Vous avez une semaine pour nous communiquer votre décision.
Patrizia : Quelle longueur, le tuyau ?
Docteur Heini : Trois mètres.
Patrizia : Trois mètres, c’est tout ?
Docteur Heini : Pensez aux souris. C’est déjà beaucoup, trois mètres de liberté.

Noir

Auteur : Nicolas Esse

Depuis 1962, je regarde les nuages qui passent avant d'aller mourir.

1 thought on “Scène 3 (cont.4)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s